CarousselInterne

  • ...
     

LogonLight

Nom d'utilisateur:

Mot de passe:

Connexion

CST Province de Liège

Le Covid Safe Ticket est étendu
à l'ensemble de la Province de Liège

L'utilisation du Covid Safe Ticket (CST) pour les grands rassemblements a été étendue à l'ensemble du territoire provincial liégeois, au terme d'une conférence qui a réuni les bourgmestres de la Province.
 
Les communes ont finalement un accord de principe dont les modalités pratiques précises seront communiquées ultérieurement dans la journée. Le CST va être ainsi étendu à l'ensemble du territoire provincial, en raison de l'aggravation de la situation épidémiologique.

Depuis ce lundi 20 septembre, le Gouverneur Hervé Jamar avait déjà annoncé un renforcement des mesures Covid via un arrêté de police. Cet arrêté est d’application sur toutes les communes francophones de la province de Liège jusqu’au 31 octobre. Voici les éléments principaux :

  • Concernant le secteur Horeca , l'arrêté revient globalement aux mesures applicables à l’Horeca jusqu’au 31/08/2021. Dans ce cadre, une série de règles minimales doivent à nouveau être appliquées, lesquelles ont trait :
    • à la distance entre les tables : 1,5 mètre entre les tablées, sauf sur une terrasse ouverte pour autant que les tablées soient séparées par une paroi en plexiglas ou une alternative équivalente, d’une hauteur minimale de 1,8 mètre ;
    • au nombre de personnes autorisées par table : 8 personnes maximum par table. Les enfants jusqu’à l’âge de 12 ans accomplis ne sont pas compris ;
    • à la circulation des clients : les personnes restent assises à leur table sauf pour se rendre au buffet (autorisé). S’il s’agit d’un établissement unipersonnel, le service au bar est autorisé ;
    • au déroulement du service : seules les places assises à table sont autorisées ;
    • l’exploitant HoReCa prend les mesures d’hygiène nécessaires et met à disposition de la clientèle du gel hydro-alcoolique. Il désinfecte régulièrement le matériel utilisé ;
    • l’exploitant assure la ventilation des locaux. Pour une terrasse ouverte, un côté au moins de la terrasse est ouvert en tout temps dans son entièreté et doit assurer une ventilation suffisante ;
    • Le niveau sonore ne peut dépasser 80 décibels.
 
Ces règles plus contraignantes ne s’appliquent pas aux prestations de services à domicile, aux réunions privées, aux évènements de masse.    
 

  • Les règles de distanciation sociale doivent être respectées et ce, tant lors d’activités intérieures que d’activités extérieures, les jauges maximales permises restant identiques.
  • Le port d’un masque ou d’une alternative en tissu reste, quant à lui, obligatoire pour toute personne âgée de 12 ans accomplis dans une série de lieux intérieurs ainsi que lors de rassemblements jusqu’à 200 personnes en intérieur et 400 personnes en extérieur. A noter que cette obligation ne s’étend pas aux événements soumis au CST.
  • L’interdiction, sauf pour des événements autorisés localement ou soumis au CST, des fêtes dansantes ainsi que la fermeture des magasins de nuit dès 1h du matin. Le gouverneur interdit donc, sauf exception, les fêtes dansantes. Est-ce que cela s’applique aux discothèques ? Non, car elles dépendent d’une mesure du fédéral et elles rouvrent le 1er octobre. Ce sont plutôt les fêtes organisées dans les villages. De plus, les autorités locales pourront décider ou non, après concertation avec le gouverneur, de la tenue ou non de certains événements sur leur territoire.
  • Le télétravail n’est pas rendu obligatoire mais est fortement recommandé et ce, afin de répondre une nouvelle fois aux recommandations émanant du niveau fédéral.